Le règlement de terrain

  • Accès et parcage.
    1. L’accès au terrain s’effectue soit par le chemin agricole situé à la sortie nord-est du village d’Engollon, soit depuis la route Valangin – Dombresson, à la hauteur de la Step.
      La vitesse est limitée à 30 km/h. Il est interdit de sortir du tracé du chemin et d’empiéter dans les champs.
      La traversée du village se fait à vitesse modérée.
    2. Les véhicules sont parqués sur la place prévue à cet effet, dans l’angle nord-ouest du terrain.
      Le chemin doit rester libre à la circulation. S’il n’y a plus de places de parc, après déchargement du matériel,
      les véhicules sont stationnés à un endroit autorisé ne gênant pas le trafic agricole.
    3. L’accès au « tarmac » (parc modèles) se fait par l’arrière de la baraque (côté ouest de la piste).
    4. Tous les modèles sont impérativement stationnés sur le parc modèles et en aucun cas restent sur le parking voiture ou devant le filet de sécurité, côté piste.

 

  • Fréquences.
    1. Chaque pilote est tenu d’utiliser une fréquence autorisée par l’OFCOM pour l’aéromodélisme. Il connaît avec exactitude celle de son émetteur.
    2. Avant la mise en marche de son émetteur, chaque pilote s’assure que la fréquence qu’il utilise est bien libre.
      Il consulte le tableau prévu à cet effet et prend la plaquette correspondant à sa fréquence (tableau en vue à l’extérieur). Mesure non applicable en cas d’utilisation de matériel 2.4GHz.

 

  • Exécution des vols.
    1. Sitôt après le décollage, le pilote se place en bordure de piste pour ne pas gêner le décollage ou l’atterrissage d’autres modèles.
      Les vols à plusieurs font l’objet d’une entente entre les pilotes
    2. Les vols s’effectuent uniquement à l’intérieur des zones délimitées dans le cadre de la certification et affichées à l’extérieur de la baraque.
      Le survol de la baraque, du parc des modèles, de l’aire de stationnement des véhicules et de la villa située au sud-est du terrain sont strictement interdits.
    3. Attention aux promeneurs, VTT et cavaliers pouvant se trouver sur le chemin au nord de la piste.

 

  • Pilotes de modèles à turbine.
    1. Les pilotes de Jets et d’hélicoptères à turbine (kérosène) disposent d’un extincteur CO2
      Les modèles sont correctement et consciencieusement montés et ne représentent aucun danger pour le vol.
    2. Tout comportement pouvant mettre en danger les personnes dans l’enceinte du terrain ainsi que dans la zone de vol, sera sanctionné.
      Ne pas surestimer ses capacités.
    3. Pour les pilotes qui débutent avec un Jet, en raison de la vitesse atteinte par ces modèles et la rapidité de réaction du pilote que cela implique, les premiers vols s’effectuent avec l’assistance d’un pilote expérimenté du club.

 

  • Horaires de vols 2018
    • Du lundi au vendredi:         de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 20h00
    • Samedi            :                      de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00.
    • Dimanche : – Modèles électriques peu bruyants uniquement de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00.
                           – Les modèles thermiques et à turbine sont interdits de vol le dimanche.
       
    • Jours fériés :   Aucun vol, sans exception ( 1 & 2*Janvier / 1 & 30 Mars / 1 & 10 Mai / 1 Aout / 25 & 26* Décembre ).
      *le 2 janvier et le 26 décembre sont fériés lorsque le 1er janvier respectivement le jour de Noël tombent un dimanche.

 

  • Sécurité.
    1. Seuls les membres du VRAM sont autorisés à voler sur le terrain d’Engollon, pour autant qu’ils soient au bénéfice de la couverture assurance responsabilité civile de la FSAM (cotisations annuelles AéCS/FSAM payées dans les délais) ou d’une assurance RC privée pour les juniors.
    2. Le non-respect de cette obligation entraîne l’interdiction de vol immédiate du pilote jusqu’au versement de ses cotisations selon le chiffre 1).
    3. Chaque membre du VRAM peut demander au comité d’inviter un pilote extérieur au club.
      Le membre qui demande l’autorisation doit s’assurer préalablement que l’invité est couvert par une assurance responsabilité civile.
      Les vols du pilote invité s’effectuent sous l’entière responsabilité du membre du VRAM.
    4. Tous les pilotes sont tenus de respecter les zones de vols et de parcage,
    5. Avant le premier vol, la signalisation (2 signaux de danger 1.28 OSR « Avions ») est mise en place sur le chemin jouxtant la piste au nord, de manière visible, de part et d’autre de la piste.
      Après le dernier vol, la signalisation est retirée.
    6. Les pilotes ne volant pas veillent à ce que des tiers (visiteurs, enfants, familles, etc..) ne se mettent pas en danger sur la piste et à ses abords.
      Au besoin, ils incitent ces personnes à s’écarter, notamment lors du décollage et de l’atterrissage d’un modèle.
    7. Une attention toute particulière est portée sur le chemin bordant la piste au nord lors des décollages et atterrissages.
      La sécurité des passants est assurée par les pilotes ne volant pas (avis au pilote avec interruption éventuelle du décollage ou de l’atterrissage, prise de contact avec les passants, etc).
    8. Deux extincteurs (poudre et eau) sont entreposés dans la baraque.
      Les membres sont tenus de prendre connaissance de leur mise en service.
    9. Une pharmacie premiers-secours se trouve dans la baraque.

 

  • Crash d’un modèle.
    1. Lors d’un crash impliquant des dommages corporels, les membres présents sont tenus de porter secours à la victime et de quérir au besoin une ambulance auprès du 144. La police neuchâteloise doit alors être avisée (117). Le comité est informé ensuite.
    2. Le crash d’un modèle impliquant des dommages matériels à un tiers doit être immédiatement annoncé à un membre du comité. Le propriétaire des biens endommagés doit être informé de suite (cf plan des parcelles dans la baraque). S’il ne peut être contacté dans les heures qui suivent, aviser la police neuchâteloise.
    3. En cas d’incendie, combattre le feu avec les extincteurs à disposition dans la baraque et aviser rapidement les sapeurs-pompiers (118) si nécessaire.

 

  • Prévention et protection contre le bruit.
    1. Vu la diversification des modèles et des modes de propulsion disponibles sur le marché, le présent règlement ne peut dresser exhaustivement la liste des modèles trop bruyants sur le terrain d’Engollon.
    2. Le bon sens du pilote prévaut. En effet, la signature sonore d’un modèle – même dans les normes de bruit – varie considérablement, au niveau de l’auditeur, selon les heures de la journée en fonction du bruit de fond ambiant (circulation, bruits industriels, etc.) et du type de vol (vol de translation simple ou vol acrobatique). A cela s’ajoutent les conditions atmosphériques (direction et force du vent notamment). Ce qui peut être perçu comme acceptable en journée ne l’est plus forcément par une agréable soirée d’été avec fenêtres ouvertes et bruit de fond atténué.
      Il appartient donc au pilote prendre ces éléments en compte lors du choix du modèle qu’il va voler et du type de vol qu’il va effectuer.
    3. Le pilote est responsable des nuisances sonores émises par ses modèles et en assume les conséquences si elles sont trop élevées.
    4. Le niveau de bruit doit être conforme à l’annexe 4 des « Directives pour l’utilisation de modèles réduits et l’exploitation de terrains d’aéromodélisme » de la FSAM.
    5. L’utilisation d’un pot d’échappement efficace est obligatoire pour tous les modèles à moteur thermique.
    6. Le président ou son comité se réservent le droit d’interdire de vol un modèle jugé trop bruyant.

 

  • Propreté.
    1. Après chaque séance de vol, la piste et ses alentours sont nettoyés et les déchets emportés.

 

  • Dispositions finales.
    1. Tout contrevenant au présent règlement porte un préjudice direct au GAM-VRAM. Selon les cas, il peut être interdit de vol ou exclu du VRAM par le comité, notamment en ce qui concerne le non-respect des zones et des heures de vol. Le premier non-respect fera l’objet d’un avis personnel, le second sera sanctionné par une interdiction de vol de 3 mois et le troisième impliquera l’exclusion du GAM-VRAM.
    2. En aucune manière, toute ou partie de sa cotisation annuelle lui sera restituée.
    3. Tout contrevenant ou auteur d’accident est civilement responsable de ses actes.
    4. Le comité est civilement responsable des infrastructures du club.

 

  • Ce règlement a été ratifié par l’assemblée générale du 25 mars 2017.
    Il remplace et annule toute édition antérieure.
Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Michael Racine